« Le maniement des larmes » : Nicolas Lambert fait la guerre à l’industrie française des armes

flyer-le-maniement-des-larmes[Vendredi 13]. Face à la terreur et à son instrumentalisation, comment réagir? Malgré le choc, nous disposons de plusieurs moyens de résister : rester actifs, actives et activistes, occuper et faire vivre les lieux de culture, partager des moments d’amitié et de communion, mais aussi réfléchir à ce qui a rendu possible le pire, la haine, le désespoir.

Nous avons plus que jamais besoin de pensée critique et de réflexion collective pour contraster le repli et les dérives de quête sécuritaire. Nos réponses, nos valeurs, nos combats, nos idéaux, notre vision de l’Humanité…Plus que jamais on a besoin de les mettre en avant. L’urgence, c’est résister…et continuer à créer les alternatives.

C’est pour cette raison que l’équipe du théâtre Le Grand Parquet a décidé de garder ses portes ouvertes et inviter le public au dernier spectacle de Nicolas Lambert: Le maniement des larmes.

Troisième volet de la formidable trilogie « Bleu – Blanc – Rouge », cette fois Nicolas s’attaque aux ventes d’armes et propose une synthèse magistrale de l’industrie de mort française. D’une actualité déconcertante…

Vous pourrez réserver votre billet à prix réduit de 6 euro sur www.la-boutique-militante.com

Rendez-vous du 18 novembre au 20 décembre au Grand Parquet, 32 Jardin d’Aubervilliers, Métro Stanlingrad

L’urgence : c’est résister! #notafraid #cestçalurgence